Fumer: les dangers

La fumée de cigarette contient plus de 7 000 substances toxiques, dont plus de 70 sont cancérigènes. Il n'est donc pas étonnant de savoir que le tabagisme cause, à lui seul, la très grande majorité des cas de MPOC, le tiers des cancers mortels et une bonne partie des maladies cardiovasculaires. Il est aussi la première cause de mortalité évitable.

À chaque année, la Semaine pour un Québec sans tabac démontre des ravages du tabagisme. Du 21 au 27 janvier 2018, on verra clairement comment Le tabac laisse des marques

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est la quatrième cause de décès au pays. C'est au Québec et dans les provinces de l'Atlantique que le taux de mortalité attribuable à la MPOC est le plus élevé. Au Québec, une personne décède de la MPOC toutes les heures. Le tabagisme est responsable de la MPOC dans au moins 85 % des cas.

La MPOC est une maladie chronique qui empêche l'air d'entrer et de sortir librement des poumons, ce qui entraîne de la difficulté à respirer. La MPOC regroupe 2 principales maladies respiratoires: la bronchite chronique et l'emphysème. Ces maladies ne se guérissent pas et risquent plutôt de s'aggraver avec le temps. Les gens atteints de la MPOC vivent pendant des années à «bout de souffle», donc avec une qualité de vie fortement diminuée.

Arrêter de fumer reste le meilleur moyen de prévenir la MPOC ou de ralentir sa progression.

Pour obtenir de l'information supplémentaire, contactez l'Association pulmonaire du Québec au 1 888 POUMON-9 (1 888 768-6669) ou rendez-vous à pq.poumon.ca/maladies/mpoc/.

Découvrez Mieux vivre avec une MPOC, un programme d’autogestion développé pour aider les gens touchés par une MPOC et leur famille à prendre en charge la maladie en collaboration avec leur équipe de soins de santé.

 

Les cancers

Le cancer est la principale cause de mortalité au Québec. On estime que le tabagisme provoque 30 % de tous les décès attribuables au cancer et qu'il est directement lié à plus de 85 % de tous les cas de cancer du poumon au Canada. Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer au Canada.

En plus du cancer du poumon, la cigarette peut aussi être à l'origine des cancers suivants:

  • Le larynx
  • La bouche
  • Le pharynx et l'œsophage
  • La vessie, l'estomac, le pancréas, les reins
  • Le col de l'utérus

Plus une personne fume longtemps et plus elle fume de cigarettes par jour, plus son risque de développer un cancer augmente. La bonne nouvelle, c'est que, lorsqu'un fumeur écrase pour de bon, son risque global de mourir d'un cancer diminue de moitié dans les 10 ans qui suivent l'abandon du tabac.

Pour obtenir de l'information supplémentaire, contactez la Société canadienne du cancer au 1 888 939-3333 ou rendez-vous à cancer.ca.

 

Les maladies cardiovasculaires (MCV)

Les maladies cardiovasculaires (MCV), soit celles du cœur et des vaisseaux, sont la deuxième cause de mortalité au Québec. Une personne qui fume court 2 à 3 fois plus de risques qu'un non-fumeur de souffrir d'une MCV, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral entraînant une paralysie. Le risque est encore plus grand si elle souffre, en plus, d'hypertension ou d'un taux élevé de cholestérol.

Dès le moment où l'on cesse de fumer, le risque d'être atteint de MCV commence à diminuer. Après un an sans fumer, il aura chuté de moitié. En général, il faut compter 15 ans pour que ce risque redevienne comparable à celui des non-fumeurs.

Pour obtenir de l'information supplémentaire, contactez la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC au 1 800 567-8563 ou rendez-vous au www.coeuretavc.ca.

 

Les problèmes bucco-dentaires

Fumer n'entraîne pas que des dents jaunies et une mauvaise haleine. En effet, le tabagisme est lié à de nombreux problèmes de la bouche et des dents: cancers (langue, bouche, gorge), maladies des gencives (gingivite et parodontite), déchaussement des dents et dessèchement de la bouche favorisant la carie. Sans compter plus de complications lors des chirurgies dentaires et une guérison plus lente.

Saviez-vous qu'en moyenne les fumeurs* ont 2 à 3 fois plus de risques de perdre des dents par rapport aux non-fumeurs, et ce, avant même l'âge de 50 ans?

Si vous souhaitez avoir une bouche et des dents en santé, arrêter de fumer est le choix à faire.

*15 cigarettes ou plus par jour

 

Bloc-1

Besoin de conseils et de soutien?
1 866 527-7383

Bloc-2

Centre d’abandon du tabagisme

Découvrez les services gratuits offerts dans les CAT.

Trouver un centre

Bloc-3

SOS Défi

Profitez du soutien de vos proches avec l’application du Défi.

En savoir plus